La perte de poids ou le contraire de la mobilité

Quelle frustration cette perte de poids! Et quel espoir? Si l’on confond perte de poids et vivre alors vous êtes certainement dans une immobilité.
En effet, la perte de poids se traduit par une attitude de perte de plaisir qui nous enferme dans une prison psychologique (restriction cognitive) et une prison de répétition (prise alimentaire).
Et dans la demande de faire un régime, on observe une demande de mise « en prison » pour avoir fauté et surtout ne plus fauter.
Je me mets a distance de la société ainsi que l’objet alimentaire que je ne peux contrôler.
Alors, en prison nous avons tout le temps de penser a ce qui nous fait envie et que l’on désire. C’est a dire qu’au plus je suis enfermé, au plus j’ai du temps pour penser a ce je convoite le plus.
Me voilà prisonnier physique (du corps) mais aussi de l’esprit me rendant « immobile », ce qui est tout a l’opposé de la vie qui est la mobilité.
C’est hors de la prison que l’on vit. Et c’est cela même qui nous donne du mouvement, par le fait de vivre l’émotion plutôt que de la refouler. Cette émotion qui nous fait « Être » et en l’acceptant, nous permet donc d’avancer: soit etre mobile, dans la vie. A l’opposé de l’enfermement qui nous met hors de la vie.

Sortez de la prison et vivez l’expérience!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s