réflexion sur les problèmes de diététique

En finir avec l’idée de « taper dans les réserves » pour perdre du poids

Encore une des aberrations que j’entends en permanence dans les consultations provenant de fausses informations véhiculées par des non-professionnels de santé, qui se rendent donc responsables de certaines obésités ou troubles alimentaires!

Pourquoi « taper dans les réserves » ne peut pas vous faire perdre du poids : malheureusement le corps est organisé de façon telle qu’il possède des réserves énergétiques dans quasi toute sa structure (en lipide, en protide, en glucide, en ATP…) dans des stocks de tailles différentes. Prenons par exemple, la matière grasse chez une femme, classiquement nous retrouvons un taux de matière grasse de 20% du poids du corps soit 10kg pour un corps de 50kg. Sachez qu’un 1gr de graisse contient un niveau d’énergie de 9kCal, nous sommes d’accord qu’1kg représentant 1000gr contient donc une somme d’énergie de 9000kCal soit pour 10kg, nous avons une réserve de 90000kCal dans ce corps. Les mesures scientifiques sont plus avantageuses car les valeurs retrouvées en triglycérides dans le corps sont plus proches de 80000kCal que de 90000kCal! Une consommation moyenne d’énergie chez la femme est d’environ : 2000kCal/j, ce qui mathématiquement parlant pourrait assurer 40jrs de besoins sans manger! A noter que le corps vient à modifier son  fonctionnement par un ralentissement au fur et à mesure que son niveau d’énergie baisse. Ceci est sans compter les énergies stockées en protides (20000kCal environ) et en glucides.

Bref, la perte de poids est une conception fausse de la compréhension du corps, en cela elle doit être changée pour plus réfléchir sur les attitudes qui maintiennent l’excédent de poids, sans créer d’état de dénutrition. Supprimer tout apport en glucides est une erreur majeure puisque c’est une des réserves des plus faibles dans un corps (2400kCal) et dont nous sommes le plus dépendants comme nos neurones.

SAUTER DES REPAS N’A PAS DE RELLE EFFICACITE SUR LA PERTE DE POIDS MAIS CREE DES INCIDENCES BIOLOGIQUES AUGMENTANT LE BESOIN DE SUCRÉ DANS UNE JOURNÉE.

Publicités
Par défaut

3 réflexions sur “En finir avec l’idée de « taper dans les réserves » pour perdre du poids

  1. Amandine.F dit :

    Merci!
    Le bon sens et la clarté de ce billet soulagent. L’idée de « taper dans les réserves » pour perdre du poids va de pair avec une notion de punition. Le terme est peut être un peu fort, mais cette notion sonne comme une auto flagellation que l’on accepte en serrant les dents au nom d’une « correction » de notre corps. Les diètes cétogènes et autres conseils diététiques (pas de glucides le soir, sinon tu vas grossir!) qui jettent la faute sur les glucides sèment le trouble dans l’esprit. S’alimenter est un besoin, mais il devient très difficile de ne pas perdre la part d’instinct qui nous permet en réalité, de faire les choix qui font sens pour notre corps. S’ajoutent les facteurs de stress, et tout à coup on perd tout repère. L’appétit disparaît au profit de simples « envies » qui ne satisfont en réalité pas le corps, et n’apportent pas l’apaisement espéré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s