L’obésité & les TCA humilient la médecine…

Introduction au cours de « troubles du comportement alimentaire et obésité »

Nicolas Sahuc le 5 avril 2016 à Montpellier

« Le cours d’auj. est toujours un moment un peu particulier, voire bizarre. Souvent, il y a peu d’attention en cours, cela fait sourire, on le prend à la « légère », on en rigole, la critique est facile, en argumentant que c’est facile de faire du régime ou encore que c’est un manque de volonté…

Mais soyons clair, l’obésité comme les TCA sont des pathologies qui auj. mettent la science & la médecine en difficulté. Ce sont des maladies qui vont jusqu’à « offenser » le savoir des soignants et je pourrais même aller dire que ces maladies humilient tellement la science que nous répondons auj. à cette humiliation par attaque du corps propre. Le corps va être atteint dans son intégrité par les nouvelles techniques de soins, qui au travers des chirurgies bariatriques va couper ou réduire l’estomac (sleeve) voire shunter la fonction propre du tube digestif par la technique du by-pass.

Ce sont des techniques radicales pour des situations d’urgences dans des conditions précices selon la HAS.

On pourrait penser que cela suffise à ne pas faire perdre la face à la science, à la médecine mais voilà que les études post-chirurgies nous révèlent 25% d’échec, augmentation du risque suicidaire, l’appartiition de troubles alimentaires…

Alors je vous propose d’amorcer une réflexion profonde face au patient touché par un trouble alimentaire par des problèmatiques de poids, d’image du corps…car le verbe, le conseil, la critique seront toujours facile mais rappelons que nous sommes face à notre propre échec, en tant que soignant face à la maladie.

Pour sortir de cette difficulté, il nous sera nécessaire comme pour le patient d’amorcer la rencontre avec le « CORPS ». Ce corps qui n’est pas cette « chose » c’est-à-dire le poids, l’image du corps, constances sanguines du point de vue de la médecine, mais rencontrer le corps dans sa singularité avec son rythme propre du vivant.

Après cette introduction, nous allons discuter des TCA et des personnes en difficultés avec l’alimentation/poids/ic en comprenant les mécanismes qui sous tendent ces problématiques. »

7 commentaires

  1. Très juste Nicolas, même la psychologie se heurte à la complexité du TCA , réhabilité l’image du corps inconscient me semble une voie vers le soulagement. Redonner de l’épaisseur et de la teneur à ce corps inconscient vide et transparent.
    Catherine Duval

    Répondre

  2. Régime quand tu es obèse… Quand le mot gros donne l’impact à la violence de celui qui suit… Gros con, gros porc… Le volume n’est que la facteur déclencheur… Alors quand le régime souvant vécu comme totalitaire ne répond plus à l’exigence sociétal… La vie devient complexe, et le complexe devient quotidien… Alors des solutions sont proposés, comme une sorte de menu avec plus ou moins options, soit elle est irréversible ( chirurgie) et va nourrir toute une cohorte de professionnels qui eux aussi doivent manger. Ou l autre solution et plus psychologique.
    Mais là le temps n’a plus la même répercussion et cela devient oppression.
    Les gros sont aussi de bon vie vent !

    Répondre

  3. Que pensez vous des repas cheat meal? Pour les gens qui sont a la diet.

    Comment peut on différencier la boulimie vomitive et l’anorexie boulimie?

    Merci pour votre réponse
    Cdt

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s