Suite des amendements sur l’anorexie, quelles propositions ? 

A lire dans la gazette de Nimes 

 

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Juste une question, à partir de quand on arrêtera de parler d’imc ? Tout le monde remet ce calcul en doute, cela ne tient pas compte de l’état de la personne, de sa physiologie et de son histoire. Un mort à un imc et pourtant son état physiologique n’est pas très vif (ironie). A partir de quand cette mesure d’imc, qui ne correspond donc à rien, ne servira plus de condescendance des médecins envers leurs patients, quelque soit l’imc, haut ou bas d’ailleurs, que cette mesure d’imc n’interdira plus les dons de moelle pour les imc de personnes soient disant obèses,ou encore pour contacter un crédit ou autre ? Vous professionnels de santé ne pouvez vous pas faire bouger les lignes de tout ceci, pour enfin faire reconnaître que l’imc en soi ne veut rien dire ?

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s