Pour les fêtes, faites-vous belle !

Merci aux collègues canadiens d’avoir écrit cet  article  pour aider les personnes en souffrance des troubles alimentaires. Il est vrai que les fêtes sont un moment difficile à passer car la nourriture est plus que d’habitude un danger de chaque instant.

Mes collègues canadiens ont mis l’accent sur des recommandations utiles et pratiques concernant les attitudes alimentaires à observer pour être moins en difficulté. Voilà ce que je vais ajouter à cet article.

 

Commencez par vous dire que cette journée risque d’être « une journée difficile » et qu’il est possible que n’arriviez pas à faire face, car tout ne dépend pas de vous (le choix du repas, l’heure, les invités de la famille, ni le plan de table… que tout cela n’est pas fait contre vous mais seulement parce que c’est le destin qui fait cela).

En vous disant cela, si vous venez à craquer, les conséquences seront moins dramatiques. Moins en colère et moins déçu les prises alimentaires par excès seront moins quantitatives.

Par contre, agissez sur ce qui dépend de vous.  Faîtes que cette journée vous fasse être un Autre, invitez-vous vous même dans cette journée. 

Ce jour de noël est un jour qui doit être différent des autres et pour cela, je vous invite à mettre LA tenue qui tranche avec votre quotidien. Celle qui fait de vous quelqu’un de spécial, rien que par le fait de casser avec l’image habituelle. Prenez un bain parfumé, choisissez un échantillon de parfum différent, offrez vous une nouvelle tête et si vous pouvez aller faire un tour dans un magasin de maquillage, d’habits (je vous recommande le magasin Cappuccino à Nîmes), de demander conseil pour vous sublimer, non pas pour être vue, admirée mais plutôt pour que votre propre regard sur vous change.

 

Avancez pas à pas dans cette journée et dites merci aux compliments que vous allez recevoir. Si vous avez très faim avant le départ, préparez-vous un petit encas. Tout sera goûteux sur la table mais vous pouvez vous libérer en exerçant votre liberté en faisant les choix bons pour vous-même. Manger le gâteau par peur du poids ou de l’image corporelle c’est vous rendre esclave.

Conservez cette part de vous-même qui vous différencie en exerçant une liberté de chaque instant, vers ce qui est bon pour vous.

Faites vous le plus beau des cadeaux : être vous-même l’invité de cette journée, à qui vous faites le cadeau d’être bien avec lui.

 

Passez de bonnes fêtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s