Les applications connectées article pour le magazine Glamour

analyse critique :

Toutes ces applications veulent donner un nouveau maître : « je compte pour toi et je te donne l’info, agis pour que tu sois mieux ». Mais le mieux par qui est-il définit ? Tout cela nécessitera un travail avec des professionnels de santé pour éviter toutes dérives, tellement nombreuses à l’heure actuelle !

Ces applications sont une sorte volonté extérieure, sans être divine, réduisant notre volonté à ne pouvoir faire face à nos vices.

A l’inverse, si l’application permet de s’affranchir de celle-ci, de n’être qu’une info qui n’altère pas ma volonté intérieure me laissant libre, de facto, ça rend obsolète les applications.

La connexion aux objets, qui peut être utilisé aussi par le corps médical posé la question à qui appartient le corps?
Tout cela questionne la liberté que l’on a à disposer de notre corps.

Il en reste pas moins, que je suis libre de jeter l’objet/application à la poubelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s