« weight a minute »

Ce jeu de mot est essentiel, nos amis anglophone auront retrouver la consonance avec « wait » de ce verbe signifiant: attendre. Et le mot « weight » traduit le poids.
Nous voilà donc dans ce jeu de mot et donc nous donc explorer le lien entre le rapport au temps et le rapport au poids.

Un commentaire

  1. Le poids du temps qui passe. Des choses qui s’envolent dans le vent, et d’autres, qui restent ancrés à jamais .
    Le temps est court et long à la fois. D’un coté on a hâte que les choses s’accélèrent et de l’autre, on ferait tout pour l’arrêter, pour tout immobiliser, …
    Comme on sait pas quoi faire, on attend, on attend que  »ça » se passe. On attend et on voit.
    On  » wait  » pour le temps, et on  »weight » son poids pour voir, pour agir (ou pas) .

    Après, il parait que le temps n’existe pas . Les mondes parallèles sans que jamais rien ne se croise, que l’homme se crée.

    En bonus, parce que je sais que vous l’aimez bien :

     »Il m’est apparu que le temps n’est rien d’autre qu’une distension; mais de quoi, je ne sais. Il serait étonnant que ce fût pas de l’esprit lui-même. » [Saint-Augustin] .

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s