La prévention de l’obésité en France ou la voie royale pour imiter les USA

J’applaudis des deux mains notre patrimoine culinaire français, car il est un de plus intéressant nutritionnellement. De plus, notre modèle de repas est reconnu comme facteur positif vis-a-vis de l’obésité. En cette semaine de semaine du goût, il me semble encore plus important de le valoriser.

Notre patrimoine permet, à mon sens, d’offrir un rapport sain à notre bien-être, par la qualité des produits qui nous sont proposés. C’est-à-dire qu’il supprime l’état de frustration occasionné par des produits de mauvaises qualités. L’art de la dégustation sera un puissant allié pour habité le moment présent, c’est-à-dire être ici et ouvert sur les autres; à la BONNE HEURE ou bonheur?

Malheureusement, certains spécialistes sont trop concentrés sur le problème de poids et ils allient cette notion de plaisir dans un objectif de régulation du poids. En fait, la prévention en France est uniquement basée sur le poids et la conséquence sur la santé. La plupart des messages vont dans ce sens.

Le discours est proche mais les résultats et objectifs sont complètements différents; le plaisir va être vécu comme un moyen de régulation du poids alors que je propose d’utiliser la notion de plaisir dans une notion de bien-être, c’est-à-dire être à l’écoute de soi.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s