Le corps est enfer

Je me suis interrogé sur les divers jeux de mots que l’on pouvait faire avec ce titre. Car chacun, pouvait offrir un article.
Par une de mes références bibliographique préférées « éléments de philosophie Angelique » de Denis Marquet, étudions la citation de Tariq Démens: « faites un avec l’enfer car l’enfer c’est d’être deux » que l’on retrouve dans ce livre.

Voici le lien que je vous propose dans la problématique du comportement alimentaire;
Tous les matins, un certain rituel permet d’assurer une « fausse sécurité » chez l’individu souffrant d’un rapport a son corps: depuis l’évaluation corporelle par la pesée et le fait de se regarder dans le miroir ou non, le sujet va projeter un comportement alimentaire adapté a sa souffrance.
Pour éviter de souffrir et la réduire je choisis de m’engager dans un choix alimentaire qui calme mes peurs. La principale: « celle de devenir gros ».

L’esprit, agité de craintes, développe une obsession au fil de la journée et pour calmer cette crainte, l’esprit va contrôler la prise alimentaire. Les choix sont toujours régressifs car ils vont dans le sens de soulager la tension.
En parallèle, le corps lui va s’exprimer tout au long de la journée par une sensation de faim.

Alors le sujet devient vit l’enfer d’être deux car la tête et le corps sont désynchronisés et opposés. La tête devient le siège de pensées obsédantes. Les pensées sont a l’origine de notre souffrance et de cet enfer que l’on vit: d’avoir comme une deuxième voix qui nous contrôle et donc nous parasite.

Quelle solution? Vivre l’harmonie. C’est-a-dire faire qu’un entre le corps et l’esprit et non les pensées. Être juste avec soi et bienveillant. Cela vous demande une pratique et une expérience du quotidien qui au fil du temps vous permettra de lâcher prise.

4 commentaires

  1. la description est si juste , mais l excercice est difficile ou du moins pas si évident pour faire corps avec son esprit et non ses maudites pensées qui prédominent . vivre en harmonie oui parfois on ne sait plus justement où se trouve l harmonie , son propre bien être , ses envies même .
    tendons vers notre propre harmonie et pas obligatoirement vers un corps d’enfer ….

    Répondre

  2. A vrai dire, cette ‘fausse sécurité’ vous me l’avez réellement fait comprendre aujourd’hui.
    Mais elle aussi, tant qu’on a l’impression qu’elle nous tienne debout, que peut on faire ? Se jeter dans l’inconnu, voir si on y arrive sans? Trouver un substitut (A quel prix?)
    Oui il faut trouver l’harmonie. Après la fausse sécurité, la fausse harmonie?
    Cet article continu à m’intriguer, je vous ai déjà répondu, et je reviens encore dessus, je pense donc que ça déstabilise beaucoup, et c’est tant mieux !

    Répondre

  3. JE SUIS D ACCORD
    JE VIS UN ENFER TJRS DS CONTROLE POIDS CORPS DPUIS L ADOLESCENCE
    IL EST DETACHE DE MON ESPPRIT ILS NE SONT PLUS SYNCHRONISE
    TRES DIFFICILE DE REFAIRE L UNIFICATION …..JE FAIS BCP DE SPORT POUR LUTTER
    JE FAIS PARFOIS N IMPORTE QUOI JE MANGE BCP ME LANCE DS LE SPORT PENDANT DES HEURES POUR PERDRE DU PERDRE JE SUIS ESCLAVE DE MON CORPS DS L EXCES ET DS LA RESTRICTION CA DEPEND DES JOURS……

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s