La rumination psychologique, rumination intellectuelle, rumination alimentaire

Dans certaines situations, nous n’arrivons pas à nous affirmer ou à nous exprimer. Ces situations vont être vécues comme un échec ayant pour répercussion une baisse de l’estime de soi. Ce sont certainement nos schémas qui induisent notre façon de répondre. Cet échec va se loger dans un coin de notre esprit et nous plonger dans une certaine rumination de notre comportement dans la situation (« tu aurais dû, pourquoi tu ne lui as pas dit, l faut que… »). Ce sont souvent des phrases qui utilisent des verbes directifs ou d’obligation. Pour certains, la rumination passe par un acte alimentaire mais plutôt de manière insidieuse. Souvent le grignotage est un motif de consultation. Ce n’est pas le plus simple car on ne sait pas vraiment pourquoi on le fait. Le travail est long et nécessite parfois plusieurs consultations avant de trouver la problématique solutionnée par le grignotage. Je pense que le manque d’affirmation de soi peut parfois conduite à cette rumination de grignotage. Une voie peut être à explorer!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s